Journal de voyage d'études en Californie : journées 1 et 2 (par Charles-Henri Besseyre des Horts)

Le début de cette semaine en Californie a commencé par un tableau de la situation actuelle de l’économie locale de la région de San Francisco dressé par Georges Nahon, directeur de Orange Fabs , le centre Californien d’observation des innovations numériques et de développement de start-ups du groupe Orange.

L’une de ses observations les plus percutantes est celle de la raison principale qui a présidé à la création et développement exponentiel de start-ups comme Uber ou AirBnB qui en quelques années sont devenues des mastodontes sur le plan de leur valorisation financière : une attente générique de services non satisfaite par les entreprises traditionnelles !

La rencontre l’après-midi du premier jour avec Carlos Diaz, serial entrepreneur (BlueKiwi, Kwarter..), a renforcé cette dimension du besoin de la création d’un nouveau service à des clients potentiels dans l’émergence de la multitude de start-ups – plus de 60.000 – dans la région de San Francisco.

La matinée du deuxième jour a été l’occasion de constater avec la visite de LinkedIn que la data est d’une puissance phénoménale pour mieux comprendre et cibler le type de services que cette entreprise peut offrir à ses 500 millions de clients potentiels. Mais même une entreprise plus traditionnelle comme Intel, rencontrée l’après-midi, a mis le service client au cœur de sa stratégie en développant de nouvelles lignes de produits comme les « wearables » permettant de connecter n’importe quel objet à Internet pour mieux répondre aux besoins de la mobilité.

Besseyre des Horts Charles Henri

Charles-Henri Besseyre des Horts est Professeur Emérite à HEC Paris.

Crédit photo : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *