La valorisation de l’immatériel dans les services

La comptabilité, pourrait-on croire, avec la rationalité qui la caractérise, a peu à voir avec les champs de l’immatériel et de l’innovation.

Bien au contraire, affirme Anne Jeny-Cazavan, professeur à l’Essec, la comptabilité et la finance étant des modes de représentation de l’entreprise, il est important qu’elles sachent tenir compte de ces dimensions qui prennent une importance croissante dans la vie économique et qui sont à l’origine de nouveaux business models.

244530514_Cahiers_38_ISIS_couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *