Mon regard de client et d’usager au Japon : le départ de France (par Jean-Pierre Plonquet)

Me voilà donc parti pour la troisième fois au Japon. Les deux premières, en 2011 et 2013, étaient clairement orientées découverte.

Mais même sans avoir un objectif précis, la perception d’être dans un pays vraiment particulier est saisissante.

Cette fois, la troisième est la bonne. Cela va être un mélange de tourisme, de construction d’un réseau naissant et de prospection.

Et J’ai donc notamment décidé d’ouvrir en grand mes capteurs d’usager et de client. Il y a tellement à avoir et tenter de comprendre.

A Paris, tout démarre par le RER pour qui veut aller à Roissy. Tout a été dit sur le parcours du combattant depuis Chatelet ou Gares du nord.

A partir de la sortie du RER Roissy1 pour prendre le Roissy Val et rejoindre ainsi le terminal 1, je dois dire que l’impression maintenant bonne : indication claire, propreté des rames et des quais.

De même le terminal 1 qui ne fait plus son grand âge.

Seul élément insuffisant : pas de personnel de l’aéroport dans le Roissy Val et sur les quais. Donc aucune aide possible pour les touristes.

Pour terminer avec les transports ferroviaires, il faudra également songer à harmoniser l’usage des langues dans les sons diffusés, en dehors du français:

  • Dans le métro, l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le chinois et le japonais sont à l’honneur
  • Dans le RER, ce n’est plus que l’anglais et espagnol
  • Dans l’aéroport, juste l’anglais

C’est étrange, mais plus nous approchons de l’aéroport, moins il y a de diversité de langue.

Pour les formalités, tout s’est passe très, aves des personnels suffisamment correct et en nombre. Et l’impression générale de propreté est tenue. Réconfortant.

Et cerise sur le gâteau, pendant l’attente de l’embarquement une personne extrêmement policée et stylée passe voir les ressortissants étrangers pour un survey sur leur séjour en France !

Bon, vous l’aurez deviné, ce premier bout de chemin est globalement positif.

Arrivée à Tokyo le 3 Octobre à 16h. Une autre journée…

 

Points forts du jour :

  • Perception de propreté
  • Bonne attention du personnel de Roissy, en nombre suffisant

Points faibles du jour :

  • Absence totale de personnel visible pour Roissy Val
  • Gestion non homogène des langues dans les métros, RER, Roissy Val et Terminal 1

 

Découvrez la suite

Jean-Pierre PLONQUET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *